retour accueil


site de l'INRS




enseigner la santé et la sécurité au travail

Manipulation d'échantillons de boues activées
publication le 17/10/2016

Mots clefs : boues activées infusoires

questions réponses


"Bonjour

J’ai besoin de votre éclairage car j’ai l’impression d’être « Don Quichotte ».
Certains de mes collègues réalisent des observations de boues activées cherchées en station d’épuration.
Elles sont observées en BTS 1ère année en respectant semble-t-il des consignes de sécurité : poste dédié, lavage des mains, gestion DASRI.
Je leur ai proposé de faire réaliser des états frais lutés par la technicienne pour éviter que les étudiants ne se contaminent mais j’aurais préféré qu’ils travaillent sur une infusoire de foin mais « c’est pas aussi joli !! »
Ce qui m’embête davantage, c’est que cette même activité est réalisée en classe de 1ère en ce moment.
Pourriez-vous me donner votre éclairage ?

Bien cordialement"


Éléments de réponse

Etant donné les risques biologiques liés à l’utilisation de boues activées, il est déconseillé de faire manipuler un tel échantillon par les élèves de première.

Il est donc effectivement préférable de ne pas les faire manipuler mais plutôt de leur faire observer des préparations réalisées par la préparation et lutées voire même mises au point pour les élèves de première (microscope de démonstration).

L’utilisation de culture d’infusoires en classe de première semble une bonne alternative.

L’élimination de ces préparations doit se faire évidemment par la voie des DASRI.