retour accueil


site de l'INRS




enseigner la santé et la sécurité au travail

Secteur du laboratoire : réalisation d'un microhématocrite
publication le 20/06/2017

Mots clefs : centrifugations microhématocrites sang hématologie analyses hématocrites biologie capillaires centrifugeuses

hématocrite

Fichiers téléchargeables :
  • fiche de cette analyse globale de la situation professionnelle
  • fiche de l'analyse en détail de la situation professionnelle

Les laboratoires accrédités par l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) réalisent des analyses d’échantillons biologiques de contrôles de dopage.
Un technicien de laboratoire effectue la technique de l’hématocrite sur un échantillon sanguin d’un cycliste professionnel soupçonné d’utiliser de l’érythropoïétine (EPO), hormone permettant d’augmenter la masse sanguine. Un résultat élevé de l’hématocrite est un bon indicateur de dopage.

Analyse de la situation de travail


  1. Observer et décrire avec précision la situation de travail en utilisant, par exemple, comme méthodes :
    • - 5M : Main d'oeuvre, Milieu, Méthode, Matériel, Matière,
    • - ITMaMi : Individus, Tâche, Matériel, Milieu ….
  2. Lister les dangers spécifiques à la situation de travail.

Démarche de prévention du risque biologique


  1. Repérer dans la chaîne de transmission : agent(s) biologique(s) et réservoir(s), voie(s) d’exposition.
  2. Identifier la (les) situation(s) exposante(s) au danger.
  3. Identifier le (les) évènement(s) déclencheur(s).
  4. Lister le (les) dommage(s) possible(s).
  5. Proposer des mesures de prévention : intrinsèque, collective, individuelle, instruction / information / formation.

Analyse globale de la situation de travail


Description de la situation de travail (méthode des 5M)
  • Main d’œuvre : technicien de laboratoire
  • Milieu : laboratoire d’Analyse Biologique accrédité AMA niveau de confinement 2
  • Méthode : technique de l'hématocrite
  • Matériel :
    • - Capillaires calibrés
    • - Plaque de la pâte à sceller
    • - Abaque de lecture
    • - Papier d'essuyage
    • - Gants à usage unique pour la prévention des risques biologiques
    • - Détergent désinfectant
    • - Conteneur pour DASRI
  • Matière : échantillon de sang total du cycliste
Identification des dangers spécifiques de la situation de travail
  • Danger biologique : agents biologiques pathogènes potentiellement présents dans l’échantillon sanguin à étudier
  • Danger physique : capillaire en verre

Démarche de prévention du risque biologique


Repérage dans la chaîne de transmission
  • Agents biologiques : virus des hépatites B, C, D et G, VIH, cytomégalovirus, virus d’Epstein Barr, HTLV (Human T Leukemia virus)...
  • Réservoirs : échantillon sanguin du sportif
  • Voies d’exposition : voie cutanéo-muqueuse
Identification de la (des) situation (s) exposante(s) au danger
  • Gestion du tube de sang : transport du tube, homogénéisation et ouverture
  • Préparation du capillaire : remplissage, essuyage de l’extérieur, obturation d’une extrémité avec la pâte à sceller
  • Élimination des déchets : tube, capillaire, papier d’essuyage, gants …
  • Nettoyage des objets réutilisables et du plan de travail
Identification du (des) évènement(s) déclencheur(s)
  • Projection de sang sur la peau et les muqueuses lors du retrait du bouchon à l’ouverture du tube de sang et lors de l’obturation du capillaire
  • Contact avec supports souillés de sang : extérieur du tube et du capillaire, pâte à sceller, papiers d’essuyage, paillasse… et déchets
  • Blessure avec les bris d’un capillaire cassé
Identification du (des) dommage(s)
  • Infection virales : hépatites B, C, D, G, SIDA, infection à cytomégalovirus herpès, Mononucléose infectieuse, leucémie…
Proposition de mesures de prévention
  • Protection intrinsèque :
    • - Réalisation de la technique en automate
    • - Utilisation de tubes en plastique avec un bouchon coiffant
  • Protection collective :
    • - Nettoyage et désinfection du plan de travail
    • - Désinfection du matériel réutilisable : pâte à sceller, centrifugeuse…
    • - Tri et gestion adaptés des déchets
  • Protection individuelle :
    • - Utilisation de gants à usage unique pour la prévention des risques biologiques
    • - Port de lunettes de protection
    • - Élimination immédiate des déchets contaminés (microtube, papier, gants…) dans le conteneur à DASRI situé à proximité de la zone de travail
    • - Lavage des mains
  • Instruction / Information / Formation :
    • - Formation à la démarche de prévention aux risques biologiques
    • - Mise à disposition et respect de la procédure «Gestion des déchets»
    • - Mise à disposition de la procédure «Conduite à tenir en cas d’exposition à des produits biologiques contaminants»