retour accueil


site de l'INRS




enseigner la santé et la sécurité au travail

Secteur de l’esthétique : gommage du corps
publication le 01/05/2017

Mots clefs : esthétique gommage corps démarche prévention risques biologiques dermatophytoses rougeurs

Démarche gommage

Pauline est esthéticienne dans un institut de soins du corps type spa. Depuis quelques semaines, elle présente des gerçures aux doigts.
Une cliente a pris rendez-vous pour un gommage enzymatique du corps à l’aide d’un gel.
Avant de démarrer le soin, Pauline examine le corps de sa cliente. Elle observe, sur l’une de ses jambes, la plaque rouge ci-dessous.

Analyse de la situation


  1. Observer et décrire avec précision la situation de travail en utilisant, par exemple, comme méthodes :
    • - 5M : Main d'oeuvre, Milieu, Méthode, Matériel, Matière,
    • - ITMaMi : Individus, Tâche, Matériel, Milieu ….
  2. Lister les dangers spécifiques à la situation de travail.

Démarche de prévention du risque biologique

  1. Identifier la (les) situation(s) exposante(s) au danger.
  2. Identifier le (les) évènement(s) déclencheur(s).
  3. Repérer dans la chaîne de transmission : agent(s) biologique(s) et réservoir(s), voie(s) d’exposition.
  4. Lister le (les) dommage(s) possible(s).
  5. Proposer des mesures de prévention : intrinsèque, collective, individuelle, instruction / information / formation.

Analyse globale de la situation de travail


Description de la situation de travail (méthode des 5M)
  • Main d’œuvre : Pauline, esthéticienne
  • Milieu :
    • - Salon esthétique
    • - Cabine de soins
  • Méthode : protocole de gommage (application, desquamation et rinçage)
  • Matériel
    • - Produit de gommage hypoallergénique
    • - Serviettes, paréo, supports de travail (lavabo, table de soin….)
    • - Tenue professionnelle : tunique à manches courtes, présence de bijoux aux mains, cheveux non attachés
  • Matière : peau de la cliente
Identification des dangers spécifiques de la situation de travail
  • Danger biologique : agents biologiques pathogènes présents sur la zone lésée
  • Danger physique : posture inadaptée

Démarche de prévention du risque biologique


Identification de la (des) situation (s) exposante(s) au danger
  • Travail au contact de la peau de la cliente
Identification du (des) évènement(s) déclencheur(s)
  • Contact direct de la zone lésée avec les mains nues présentant des gerçures, au moment de l’application du produit de gommage, du rinçage du produit et cours de l’essuyage de la peau lésée
Repérage dans la chaîne de transmission
  • Agents biologiques : dermatophytes (exemples : champignons des genres Microsporum, Epidermophyton, Trichrophyton) (Agents biologiques de groupe 2)
  • Réservoirs : lésion de la cliente
  • Voies d’exposition : voie cutanée (la peau des mains de Pauline)
Identification du (des) dommage(s)
  • Dermatophytoses
Proposition de mesures de prévention
  • Prévention intrinsèque :
    • - Repérage d’éventuelles lésions lors du diagnostic et annulation du soin (la zone lésée élargie – par exemple le membre concerné - ne doit absolument pas être traitée)
  • Protection collective :
    • - Nettoyage et désinfection des postes de travail (table de soin, lavabo…), du matériel utilisé
    • - Collecte des serviettes utilisées puis traitement en lingerie
  • Protection individuelle :
    • - Retrait des bijoux aux mains et poignets
    • - Lavage antiseptique des mains
    • - Port de gants
    • - Maintien des cheveux attachés
    • - Utilisation de consommables d’essuyage
    • - Entretien sur place, de la tenue professionnelle
  • Instruction / Information / Formation :
    • - Formation du personnel à la démarche de prévention des risques biologiques
    • - Mise à disposition, dans l'institut, de la conduite à tenir en cas de situation à risque
Fichier téléchargeable