retour accueil


site de l'INRS




enseigner la santé et la sécurité au travail

Utilisation d'un poste de sécurité microbiologique (PSM)
publication le 20/06/2010

Mots clefs : postes poste de sécurité microbiologique securite microbiologique PSM bonnes pratiques hottes flux laminaire protection collective EPC contaminations aéroportées voie aérienne aérosols filtres absolus HEPA veines de garde cultures cellulaires colmatage gants formaldéhyde nettoyages désinfections installations maintenances détergents désinfectants éthanol alcool

utilisation d'un PSM (Poste de Sécurité Microbiologique)

1. Objet

Utiliser correctement le poste de sécurité microbiologique ou PSM, matériel de protection collective pour la prévention des contaminations par voie aéroportée.

2. Domaine d'application

Tout lieu où sont présents des postes de sécurité microbiologique pour la manipulation de produits biologiques contenant potentiellement des germes pathogènes transmissibles par voie aérienne

  • laboratoires d'analyses
  • laboratoires de contrôles
  • laboratoires de recherche
  • laboratoires d'enseignement

3. Description de l'activité

3.1 - Matériel

Employer, dans le cadre de la prévention du risque biologique lié aux aérosols dangereux, un PSM aux caractéristiques suivantes :

  • de type II de marque NF-PSM répondant à la norme NF EN 12469 (pour protection du manipulateur, de l’environnement et du produit)
  • de largeur 1,20 m.
  • un plan en inox plein ou perforé.
  • des filtres absolus HEPA (Hight Efficiency Particulate Air au moins de classe H14).

Faire installer le PSM :

  • loin de toute perturbation d’air (fenêtre, porte, passages fréquents, piliers ou cloisons).
  • si besoin, sur une paillasse capable de supporter la charge (autour de 200 Kg).

3.2 - Méthode à mettre en oeuvre

Avant la manipulation : préparation du PSM

  • Mettre la ventilation en marche 15 minutes minimum avant la manipulation.
  • Se laver soigneusement les mains et les avant-bras.
  • Nettoyer le plan de travail à l’aide d’un détergent sans oxydant compatible avec les matériaux.
  • Introduire le matériel nécessaire après l'avoir passé à l'alcool.
  • Positionner le matériel en n'obstruant pas les bandeaux d'aspiration avant et arrière.

Lors de la manipulation

  • Régler la hauteur du siège
  • Se positionner de façon à ne pas gêner l'aspiration par la veine de garde (bandeau d'air aspiré à l'avant du plan de travail qui crée une barrière immatérielle et protège le manipulateur).
  • Utiliser des gants pour la manipulation des prélèvements pathologiques et des cultures cellulaires infectées par des virus.
  • Ne jamais utiliser de becs chauffants dans l'enceinte (perturbation du flux et risque d'altération du filtre HEPA).
  • Manipuler au centre en évitant tout mouvement brusque.
  • Décontaminer immédiatement le plan de travail en cas de contamination.

Après la manipulation :

    A la fin de la manipulation
  • Laisser le PSM en fonctionnement pendant 5 à 10 minutes pour purger l'intérieur de tout aérosol contaminant.
  • Ranger le plan de travail.
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail avec de l'éthanol ou utiliser un produit détergent et désinfectant (pas d'eau de Javel).
  • Se laver les mains.
  • Laisser en fonctionnement 15 minutes pour éliminer les aérosols générés par le nettoyage.

Pour la maintenance

Par le personnel de laboratoire

  • Vérifier visuellement l'état physique (propreté, fissure, oxydation...).
  • Vérifier l'état fonctionnel (vibration et fonctionnement des dispositifs d'arrêt et de protection…).
  • Vérifier les indicateurs (témoin de colmatage des filtres, manomètre, état des dispositifs de signalisation, compteur horaire…).

Maintenance annuelle (préconisation des constructeurs avec contrat de maintenance)

  • Faire vérifier le colmatage des filtres (éventuel changement - durée d’efficacité de 3 à 5 ans).
  • Faire vérifier l’étanchéité et l’état général (ventilation, alarme).

4. Documents de référence

Consulter la documentation INRS :

  • ND2201 : Postes de sécurité microbiologique - Postes de sécurité cytotoxique - Choix et utilisation